Chouette hulotte

Chouette hulotte

C'est une des chouettes les plus répandues en Europe ; on en trouve partout en France sauf en Corse.

Son ventre est pâle avec des stries sombres, et les parties supérieures du corps sont brunes ou grises. Il existe onze sous espèces de cette chouette

Elle niche généralement dans un trou dans l'écorce d'un arbre et il permet de protéger les œufs et les jeunes contre les prédateurs potentiels. Elle est sédentaire et attache beaucoup d'importance à son territoire.

Ce rapace chasse durant la nuit, principalement les rongeurs, généralement en fondant sur sa proie depuis une hauteur et l'avalant entièrement. Sa vision et son audition couplées à un vol silencieux l'aident dans sa chasse nocturne. Cependant, contrairement à une croyance populaire, sa rétine n'est pas plus sensible que celle d'un homme et c'est plutôt ses oreilles placées de façon asymétrique qui sont essentielles à sa chasse car elles lui donnent une excellente audition directionnelle. La Chouette hulotte est capable de capturer des chouettes plus petites, mais est elle-même vulnérable aux hiboux comme le grand-duc ou à l'autour des palombes. Les renards sont une cause importante de mortalité chez les jeunes fraîchement sortis du nid.

Ci-dessus, un juvénile

La chouette hulotte est un oiseau robuste, qui mesure généralement entre 37 et 43 cm de longueur avec une envergure de 81 à 96 cm et pèse entre 400 et 550g.

 Ecoutez la en cliquant sur la flèche :

Le vol de la chouette hulotte est produit avec moins de battements d'ailes que les autres espèces de chouettes eurasiennes, et est assez lourd et lent, particulièrement lors des premiers battements d'ailes de son envol. Comme chez la plupart des chouettes, le vol est rendu silencieux par ses plumes soyeuses et par une bordure de barbules fines placées sur le bord d'attaque des rémiges primaires les plus externes.

La chouette hulotte est un rapace nocturne mais elle peut chasser le jour. Grâce à ses serres puissantes et acérées, la saisit ses proies en plein vol. Une fois capturées, elles n’ont aucune chance de lui échapper. Son plumage lui permet de passer incognito dans les branchages et de guetter ses proies en toute tranquillité. Quand elle a jeté son dévolu sur un rongeur bien dodu, elle déploie ses grandes ailes de presque un mètre d’envergure et fond dessus. La nuit, grâce à son ouïe très développée, la chouette hulotte perçoit le moindre bruissement aux alentours. La chouette hulotte gobe tout rond ses proies.

Elle se nourrit de petits rongeurs, chauves-souris, poissons, grenouilles, serpents, petits oiseaux et gros insectes.

Ses lieux de prédilection sont les régions forestières et agricoles, les parcs plantés de vieux arbres, les grands jardins, les cimetières boisés, et parfois même en ville, les avenues.

Elle n'est pas très exigeante pour le lieu de nidification et a une nourriture variée : c'est pourquoi on la rencontre dans autant d'endroits différents. Elle reste fidèle au même nid, qui peut être un arbre creux, un trou de vieux mur ou de rocher, ou bien un nichoir. Elle ne construit jamais son propre nid.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×