Ninoxe aboyeuse

Ninoxe aboyeuse

Cette espèce se rencontre en Australie, en Indonésie, dans les Iles de la Sonde, aux Moluques, en Nouvelle Guinée Occidentale tout comme en Papouasie et Nouvelle Guinée, et dans l'archipel Bismarck.  

Ce sont des chouettes de taille moyenne qui ont des cris très caractéristiques pouvant varier d'une sorte d'aboiements aux cris stridents d'une femme qui hurle. Il existe 5 sous-espèces.

Les grands arbres qui abritent des sites favorables à la nidification et au repos constituent l'habitat idéal. La ninoxe choisit en priorité des paysages ouverts, tels que les petits cours d'eau et les rivières bordés d'eucalyptus, les parcelles isolées d'arbres et les zones boisées clairsemées. Dans le nord de l'Australie, en plus des habitats déjà cités, elle semble apprécier les endroits marécageux pourvus d'érables à écorce de papier.

Bien qu'elle soit habituellement très prudente lorsqu'elle niche, elle s'habitue à la présence humaine et il n'est pas rare de l'apercevoir près des bâtiments des fermes ou même dans les rues des petites villes. Elle se tient presque toujours à proximité de l'eau.

Pour l'écouter, cliquez sur la flèche :

les adultes :

les poussins : 

Elle capture de nombreuses sortes d'oiseaux, pigeons, canards. Dans le sud de l'Australie, le lapin sauvage semble être devenu sa proie principale, mais elle attrape aussi des écureuils planeurs, des petits opossums, des chauves-souris et des rongeurs. Comme les autres ninoxes, elle ingurgite de nombreux insectes, particulièrement en dehors de la saison des nids.

La ninoxe aboyeuse est un chasseur agile et agressif. Elle chasse plus tôt dans la soirée et plus tard dans la mâtinée que les autres rapaces nocturnes australiens. La plupart des proies sont capturés au sol ou perchés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site