Chouette épervière

La chouette épervière

La chouette épervière est diurne.

Les disques faciaux blancs sont encadrés par une fine bande blanche passant au dessus des yeux et doublée sur les côtés. Le dessus de la tête brun-noir tacheté de brun surmonte des iris et un bec jaunâtres. Le dessous du corps est entièrement blanc, barré de brun foncé, plus fortement à la poitrine. Le dessus, en partant de l'arrière du cou, du haut du dos jusqu'aux scapulaires, est blanc tâcheté et barré de brun-foncé. Le reste du manteau est brun noir y compris le croupion qui est barré de blanc.
Souvent observée en terrain dégagé, le long des chemins forestiers ou perchée sur un poteau télégraphique, la chouette épervière habite les forêts nordiques de conifères et d'arbres à feuilles caduques, la toundra boisée. Elle recherche des sites pourvus en troncs creux, des cavités d'arbres qui sont propices à la nidification et à l'élevage.
La chouette épervière aime bien se percher en hauteur et n'hésite pas à braver les rigueurs du climat, même lorsque cela tourne à la tempête de neige. En principe, elle est sédentaire mais elle peut se lancer dans des longs périples si la nourriture vient à manquer. Bien quelle soit peu farouche, elle est difficilement observable car elle se cache tant qu'elle n'a pas faim.

Son vol est bas avec alternance de vigoureux battements d'ailes et de vols planés. Il lui arrive parfois de pratiquer le vol stationnaire à la manière de la crécerelle.

La chouette épervière se nourrit principalement de lemmings, de mulots et campagnols et de petits oiseaux.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×